Search
lundi 26 sept 2022
  • :
  • :

Feu de forêt entre Mortagne et Brouvelieures : une cellule de crise activée 83 sapeurs-pompiers sont mobilisés, 15 hectares de forêt ont déjà brûlé

image_pdfimage_print
Feu_Forêt_Mortagne_Brouvelieures (4)

(Photographies SDIS88)

Un feu de forêt est actuellement en cours entre la commune de Mortagne et celle de Brouvelieures (lire notre article). Le préfet des Vosges, Yves Séguy a activé une cellule de crise à la préfecture des Vosges (COD).

David Percheron, secrétaire général de la préfecture des Vosges et Laurent ALQUIER, commandant en second de gendarmerie départementale des Vosges ont rejoint le Colonel du SDIS, Larry Ouvrard sur les lieux du sinistre.

Actuellement, 83 sapeurs-pompiers sont engagés ainsi que 30 militaires de la gendarmerie en appui. Les départements extérieurs (54, 55, 21, 90, 51) apportent leurs renforts matériels et humains pour lutter efficacement contre l’incendie. Un hélicoptère de reconnaissance de la gendarmerie a également été engagé.

Ce sont 15 hectares ont déjà brûlés sur le secteur de Brouvelieures, le quartier de L’Orme comprenant une centaine de personnes a été évacué.

Routes coupées

Les routes bloquées : la D50 est bloquée et il est déconseillé d’emprunter D420 sur le secteur.

Recommandations

Afin de faciliter le travail des secours, le préfet des Vosges demande aux
riverains et aux touristes de ne pas se rendre sur les lieux, ne pas s’arrêter sur les bords de route et ne pas randonner à proximité.

Le préfet des Vosges appelle par ailleurs à la plus grande vigilance sur l’ensemble du territoire.




Une réaction sur “Feu de forêt entre Mortagne et Brouvelieures : une cellule de crise activée

  1. ?

    Merci d’appeler à la plus grande vigilance mais alors pourquoi autoriser des feux d’artifices ? ???
    Ne trouvez vous pas que les pompiers les gendarmes ont mieux à faire !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.