Search
vendredi 12 août 2022
  • :
  • :

Marie-Josèphe Didier-Perrin relate l’histoire de sa famille à travers son livre « Au Coeur des montagnes bleues »

image_pdfimage_print

Au_Coeur_des_Montagnes_Bleues (3)

« Elle dépose fièrement devant moi le coffret de bois sculpté. L’ouvre… Surgissent alors des bribes de vie, des instants de bonheur qui se détournent de l’objectif, des moments d’intense émotion ceux qui suivent le « oui » du mariage et ceux, plus légers, des fiançailles qui ne disent plus « non » et pas tout à fait « oui », les longues nattes et les tabliers gris ou noirs qui entourent l’instituteur sévère et digne. »

Ces quelques phrases sont un extrait du quatrième de couverture de « Au Coeur des montagnes bleues », le premier livre de Marie-Josèphe Didier-Perrin, paru en autoédition à la fin du mois de mai dernier.

Au fil des 330 pages, l’auteure relate, par la voix de sa maman Hélène, l’histoire de sa famille dans le secteur des Hautes-Vosges, sur une période allant de la Première Guerre mondiale à la fin de la Seconde. Boulangers de métier, ses parents ont notamment vécu la destruction de Gérardmer en 1944 par les troupes d’occupation. Née au Tholy dans les Hautes-Vosges, dernière d’une fratrie de 7 enfants, Marie-Josèphe Didier-Perrin réside aujourd’hui à Saint-Michel-sur-Meurthe, comme depuis maintenant plus de 40 ans. Mais elle reste toujours très attachée à ses racines. Et si elle ne s’est jamais imaginée écrivain jusqu’à récemment, elle a cependant toujours aimé écrire.

« Ce projet de livre est né il y a longtemps… il y a une quinzaine d’années. Quand je travaillais, j’écrivais par ci par là sur des feuilles de papier. Une fois à la retraite, j’ai rassemblé tous les morceaux, que j’ai ensuite fait lire à mes proches. Ces derniers m’ont encouragé à continuer. Je m’y suis remise sérieusement l’an dernier, pendant le confinement, en m’astreignant à écrire chaque matin. J’ai terminé la deuxième partie au mois de juin 2021. Mais à l’origine il n’était pas question d’écrire un ouvrage, et encore moins de le publier. Je faisais vraiment ça pour ma famille, pour qu’il reste des souvenirs de mes parents. C’est mon mari qui m’a poussé à faire de mon récit un livre. Je ne voulais cependant pas me lancer. »

Le point de vue de Marie-Josèphe Didier-Perrin change lors du dernier Festival International de Géographie. « J’ai rencontré Gilles Laporte, qui m’a conseillé de faire lire mon texte à une personne extérieure. J’ai donc sollicité l’auteure Frédérique Volot, dont le retour a été très encourageant. C’est elle qui m’a convaincu que l’histoire de ma famille pourrait intéresser d’autres personnes. Ce n’est pas un livre d’histoire, mais l’histoire y est présente, et presque tous les lieux évoqués existent encore à ce jour. Je pense par exemple à l’Hôtel des Bains, où ma famille s’était réfugiée lors de la destruction de Gérardmer. C’est une vie ordinaire qui est relatée à travers « Au Coeur des montagnes bleues », mais ce n’est pas une vie banale pour autant. »

Une fois décidée à publier son récit, Marie-Josèphe Didier-Perrin s’est tournée vers un imprimeur déodatien pour l’impression des 150 exemplaires de son livre. L’ouvrage est actuellement disponible dans un certain nombre de points de vente dans les Vosges. A la Librairie Le Neuf ainsi que dans les hypermarchés Cora et E.Leclerc à Saint-Dié-des-Vosges et Sainte-Marguerite ; à la Librairie de l’Hôtel de Ville, à la librairie « Le Libraire » et au kiosque de Gérardmer ; à la librairie de La Bresse ; à la fromagerie Gérard du Tholy ; à la librairie Quai des Mots à Epinal. Quant au titre « Au Coeur des montagnes bleues », c’est Elise, la fille de Marie-Josèphe Didier-Perrin, qui l’a trouvé. Les montagnes bleues, ce sont bien entendu les Vosges, avec sa succession de ballons si caractéristiques.

J.J.




5 réactions sur “Marie-Josèphe Didier-Perrin relate l’histoire de sa famille à travers son livre « Au Coeur des montagnes bleues »

  1. JOELLE SECOND

    Etant éloignée de mon cher pays natal, je serais intéressée par ce livre. Comment faire pour me le procurer ? Merci à qui pourra me répondre

    répondre
    1. Marie jo

      Bonjour, très heureuse que mon livre vous intéresse. Je peux vous le faire parvenir par voie postale.Merci de me contacter sur le mail ci dessus. Cordialement Marie jo Didier Perrin

      répondre
      1. JOELLE SECOND

        Je vous remercie d’avoir réponde à ma demande. Par contre, je ne vois pas votre adresse mail. Pouvez-vous me l’adresser sur mon adresse de contact ? Merci par avance

        répondre
  2. librairie l'alinea

    Bonjour,
    je voudrais vous commander votre livre, comment puis je faire? Merrci d’avance de votre réponse

    l’Alinéa librairie
    Bayonne

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.