Search
vendredi 7 oct 2022
  • :
  • :

Nouvelle étape pour les travaux de reconstruction du refuge de la SPA Déodatienne

image_pdfimage_print
Point_Eté_SPA_Déodatienne (4)

Une double chatterie va être construite au printemps de l’année prochaine.

Le projet de reconstruction du refuge des Moîtresses est le fil rouge de la SPA Déodatienne depuis maintenant plusieurs années. Alors que le premier bâtiment « en dur » est pratiquement terminé, les travaux entrent dans une nouvelle étape avec la construction prochaine d’une double chatterie.

D’une surface d’environ 90m², le premier bâtiment terminé du projet deviendra l’infirmerie et la quarantaine du refuge. Des chiens d’un côté, des chats de l’autre. La double chatterie, dont les travaux devraient débuter au printemps prochain, permettra d’accueillir environ 16 chats. Les animaux pourront sortir dans l’espace grillagé et un petit couloir entre les 2 chatteries permettra de stocker tout le nécessaire sur place, notamment la nourriture. Comme l’explique la présidente de la SPA Déodatienne Catherine Toussaint, « la construction et l’agencement des nouveaux bâtiments ont été pensés pour limiter le risque de microbes. Par exemple, pour faciliter le nettoyage il n’y aura aucun meuble au sol, mais des étagères. »

Une fois cette double chatterie terminée, une autre sur le même modèle sera construite, puis ce sera au tour des premiers box pour les chiens. Catherine Toussaint précise à ce propos que « les box seront construits en petits blocs, au fur et à mesure. Cela permettra de commencer les travaux plus rapidement, plutôt que d’attendre l’argent pour construire un seul et grand chenil. Les premiers box accueilleront 6 chiens parmi les plus fragiles. » Est également prévu l’aménagement d’un parc de détente canin, pour que les chiens du refuge puissent se distraire.

Pour financer la poursuite du projet de reconstruction, dont les travaux se chiffrent à hauteur de 700 000 euros, la SPA Déodatienne multiplie les initiatives afin de récolter des fonds : vides-greniers et marchés de l’artisanat chaque dimanche des mois de juillet août ; repas-concerts sur la place du Général-de-Gaulle le vendredi soir pendant l’été ; opérations de portes ouvertes au refuge, qui aura lieu cette année le dimanche 11 septembre ; présence sur différentes manifestations de la ville, comme Un jardin dans ma ville ou la grande braderie de septembre…

Le tout en ayant à l’esprit que l’association de protection animale prend actuellement en charge une centaine de chiens pour autant de chats. Ce qui occasionne d’importants frais vétérinaires et de pharmacie, de l’ordre de 100 000 euros par an que la SPA Déodatienne a fait le choix de n’euthanasier les animaux qu’en cas de force majeure. « L’euthanasie est pratiquée uniquement si le vétérinaire le propose et après concertation. Mais il n’est pas question de procéder à l’euthanasie systématique, comme c’est le cas dans d’autres refuges » souligne Catherine Toussaint. La présidente insiste également sur le fait que l’identification de son animal de compagnie, qui est par ailleurs obligatoire, est très importante par exemple en cas de fugue ou de vol.

Dans un contexte où le nombre d’abandons est très important, la SPA Déodatienne recherche toujours de nouvelles familles d’accueil. Prise de contact via la page Facebook de l’association.

J.J.

Point_Eté_SPA_Déodatienne (1)

Il est toujours possible de parrainer un chien du refuge des Moîtresses. Plus de renseignements en contactant la SPA Déodatienne via sa page Facebook.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.