Search
vendredi 30 sept 2022
  • :
  • :

Décès de la reine Elisabeth II : « de tous les chefs d’Etat, c’est elle qui a le plus marqué »

image_pdfimage_print
Cécile_Freisseix

Enseignante en Anglais au collège Souhait de Saint-Dié-des-Vosges, Cécile Freisseix a éprouvé de la tristesse en apprenant le décès, ce jeudi, de la reine d’Angleterre Elisabeth II.

La reine Elisabeth II s’est éteinte ce jeudi 8 septembre, à Balmoral en Ecosse, à l’âge de 96 ans. Une disparition qui a provoqué un vif émoi au Royaume-Uni, où un deuil national de 12 jours est prévu par le protocole, mais aussi à travers le monde.

A Saint-Dié-des-Vosges, Cécile Freisseix, enseignante en Anglais au collège Souhait, a éprouvé de la tristesse en apprenant la nouvelle hier, bien qu’elle dit n’avoir pas été vraiment étonnée d’apprendre le décès de la reine d’Angleterre. « Lors de son jubilé cette année, on voyait bien qu’elle n’était pas en très grande forme. On est nés avec elle. C’était déjà la reine d’Angleterre avant même que je sois enseignante. De tous les chefs d’Etat, c’est elle qui a le plus marqué. Ce que je retiens notamment d’elle, c’est que malgré ses allures de femme très dans la tradition, elle était quand même assez précurseur, notamment sur des thématiques comme l’homosexualité et le mariage pour tous. Elle ne s’est certes jamais positionnée publiquement sur ces thématiques, mais elle n’a jamais entravé les évolutions de la société. J’apprécie aussi que les enfants de la famille royale ont eu une éducation assez ouverte. »

Si la mort de Elizabeth II restera un événement majeur de l’année 2022, Cécile Freisseix ne veut pas l’imposer à ses jeunes élèves. « Le souci est de rendre cette actualité intéressante auprès de collégiens. Car autant tout le monde de ma génération connaît la reine d’Angleterre, autant c’est moins le cas pour les plus jeunes. Mais bien entendu on va en parler en classe, sûrement sous forme de devinettes. Je pourrais par exemple présenter une photo de Elisabeth II et leur demander de qui il s’agit, et de voir leurs réactions. Je ne veux pas leur imposer le sujet, je préfère essayer de le faire de façon interactive, que ça vienne d’eux et non de moi. »

Quant à la succession de la reine Elisabeth II, Cécile Freisseix pensait que Charles laisserait sa place à son fils William. Aujourd’hui âgé de 73 ans, Charles Philip Arthur George est désormais le roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord ainsi que des royaumes du Commonwealth, sous le nom de Charles III.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.