Search
vendredi 9 déc 2022
  • :
  • :

Conseil Municipal : les élus déodatiens votent une motion en faveur du retour de la Brigade Anti Criminalité

Écouter cet article
image_pdfimage_print
CM_Motion_Retour_BAC

Le commissariat de Police Nationale de Saint-Dié-des-Vosges.

La Brigade Anti Criminalité – BAC – de Saint-Dié-des-Vosges est actuellement « en sommeil » par manque de personnel. Seules des mutations de personnels déjà habilités ou suffisamment motivés pour intégrer la brigade permettraient de la remettre en activité.

L’un des derniers points de l’ordre du jour de la séance du Conseil Municipal de ce vendredi soir a amené les élus déodatien à se prononcer sur une motion « en faveur d’une remise en activité dans les meilleurs délais d’une BAC, tout en exprimant leur total soutien envers le commissariat de Police de Saint-Dié-des-Vosges. » La motion a été votée à l’unanimité.

A sa création, en 1996, la BAC de Saint-Dié-des-Vosges était composée de 6 à 8 effectifs, de manière fluctuante selon les périodes. Malgré un manque d’agents au fil des années, un cycle de travail pérenne avait pu être mis en place jusqu’en mai 2022, lorsque les effectifs sont passés à 5 policiers habilités. La BAC patrouillait depuis en semaine mais plus le week-end. Suite au départ de plusieurs agents, les effectifs sont tombés à 3 agents… ce qui est insuffisant pour que le brigade soit en mesure de fonctionner.

Le conseiller municipal d’opposition Geoffrey Mourey (RN), avait quant à lui déposé une motion intitulée « Pour un renforcement des moyens de la Police Nationale à Saint-Dié-des-Vosges », considérant que « la commune de Saint-Dié compte 2 quartiers prioritaires : Kellermann et Saint-Roch-L’Orme » et que « Saint-Dié est confrontée, quotidiennement à l’insécurité. » La motion n’a pas été adoptée par les autres élus du Conseil Municipal.

J.J.

[caption id="attachment_191541" align="aligncenter" width="960"]CM_Motion_Retour_BAC Le commissariat de Police Nationale de Saint-Dié-des-Vosges.[/caption]

La Brigade Anti Criminalité – BAC – de Saint-Dié-des-Vosges est actuellement « en sommeil » par manque de personnel. Seules des mutations de personnels déjà habilités ou suffisamment motivés pour intégrer la brigade permettraient de la remettre en activité.

L'un des derniers points de l'ordre du jour de la séance du Conseil Municipal de ce vendredi soir a amené les élus déodatien à se prononcer sur une motion « en faveur d'une remise en activité dans les meilleurs délais d'une BAC, tout en exprimant leur total soutien envers le commissariat de Police de Saint-Dié-des-Vosges. » La motion a été votée à l'unanimité. A sa création, en 1996, la BAC de Saint-Dié-des-Vosges était composée de 6 à 8 effectifs, de manière fluctuante selon les périodes. Malgré un manque d'agents au fil des années, un cycle de travail pérenne avait pu être mis en place jusqu'en mai 2022, lorsque les effectifs sont passés à 5 policiers habilités. La BAC patrouillait depuis en semaine mais plus le week-end. Suite au départ de plusieurs agents, les effectifs sont tombés à 3 agents... ce qui est insuffisant pour que le brigade soit en mesure de fonctionner. Le conseiller municipal d'opposition Geoffrey Mourey (RN), avait quant à lui déposé une motion intitulée « Pour un renforcement des moyens de la Police Nationale à Saint-Dié-des-Vosges », considérant que « la commune de Saint-Dié compte 2 quartiers prioritaires : Kellermann et Saint-Roch-L'Orme » et que « Saint-Dié est confrontée, quotidiennement à l'insécurité. » La motion n'a pas été adoptée par les autres élus du Conseil Municipal. J.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.