Search
vendredi 2 déc 2022
  • :
  • :

Conseil Municipal : les orientations budgétaires pour 2023

Écouter cet article
image_pdfimage_print
CM_Orientations_Budgétaires

La réfection de la rue de la Ménantille sera l’un des principaux investissements de l’année 2023, avec un montant de travaux de près d’un million d’€.

Le Conseil Municipal de Saint-Dié-des-Vosges s’est réuni ce vendredi soir au Grand Salon de l’Hôtel de Ville. Parmi les différents points à l’ordre du jour de la séance, le maire Bruno Toussaint et le premier adjoint Jean-Marie Vonderscher ont présenté le rapport d’orientation budgétaire pour l’année 2023.

Dans un contexte international instable, avec la guerre en Ukraine, l’inflation et les tensions sur les énergies, dans un contexte national de projet de Loi de Finances 2023, qui marque la fin du « quoi qu’il en coûte », et dans un contexte local d’absence de transfert de compétence ou de mutualisation à la Communauté d’Agglomération l’année prochaine, la Ville compte maintenir le cap des années précédentes en 2023. Concrètement, cela se traduira par une diminution de la dette d’au moins un million d’€, le maintien du niveau des investissements à hauteur de 5,5 millions d’€, et une stabilité fiscale malgré la conjoncture actuelle.

De la présentation des orientations budgétaires, on retiendra que les recettes réelles de fonctionnement sont attendues à 26,55 millions d’€ en 2023, en hausse de 130 000€ par rapport à 2022, pour des dépenses réelles de fonctionnement de 24,93 millions d’€, qui augmentent donc de 630 000€ comparées à l’année dernière. Pour rappel, les dépenses réelles de fonctionnement étaient de 21,99 millions d’€ en 2021. « Cette hausse sensible de près de 2 millions d’€ en 2 ans marque une vraie rupture de tendance, et permet de prendre la mesure de l’impact du contexte actuel sur les finances locales » souligne Jean-Marie Vonderscher.

Concernant les investissements, ont été présentés ce vendredi soir les principaux projets qui marqueront la cité déodatienne pour la période 2023 à 2025. La redynamisation du centre-ville se poursuivra à travers le programme Action Coeur de Ville. A ce jour, 115 dossiers ont été montés pour un montant de travaux de plus de 6,7 millions d’€. Ces travaux sont financés à hauteur de 2,68 millions d’€ par des aides publiques, dont 809 820€ par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges.

L’année 2023 verra la finalisation du chantier de la Boussole et de celui du Pôle d’Echange Multimodal du quartier gare. Toujours en 2023, des travaux de voirie seront engagés pour la réfection de la rue du 12e Régiment d’Artillerie, pour 1,6 million d’€, également la rue de la Ménantille, pour près d’un million d’€, et la rue Gambetta pour environ 400 000€.

Après les groupes scolaires Fernand-Baldensperger et Gaston-Colnat, ce sera au tour de l’école Claire-Goll de voir sa cour végétalisée l’an prochain. Une opération qui représente un investissement de 60 000€, dont un tiers est porté en régie par les services de la Ville. En parallèle, la rénovation et l’équipement des écoles va se poursuivre en 2023, avec la mise aux normes, l’amélioration de leur efficacité énergétique et l’acquisition d’Ecran Numériques Interactifs. Le tout pour un montant de 200 000€.

La Ville va maintenir en 2023 son enveloppe annuelle de plus de 100 000€ dédiée à l’entretien et la mise à niveau des structures sportives, et continuer le déploiement de son réseau de vidéoprotection et le renouvellement/modernisation des équipements déjà en place. 91 000€ seront prévus dans le budget 2023 à cet effet. Quant au budget participatif, il sera reconduit pour une 3e année consécutive. Comme pour les précédents, la somme de 100 000€ sera allouée à la réalisation des projets retenus.

Enfin, un Contrat de Performance Energétique – CPE – remplacera le le marché de Conception, Réalisation, Exploitation et Maintenance – CREM – en 2023. D’une durée 9 ans, le CPE portera sur l’éclairage public, la mise en valeur des bâtiments, la signalisation tricolore, l’éclairage sportif extérieur, les bornes foraines et les illuminations festives, pour un objectif de réduction des consommations d’énergie de 58%. Le montant prévisionnel des investissements réalisés dans le cadre du CPE se chiffre à 4,275 millions d’€ pour la tranche ferme – soit 475 000€ par an – et à 6,345 millions d’€ avec les tranches optionnelles – soit 705 000€ par an. Le tout en sachant que ces montants le sont avant négociation et hors subventions.

J.J.

[caption id="attachment_191542" align="aligncenter" width="960"]CM_Orientations_Budgétaires La réfection de la rue de la Ménantille sera l'un des principaux investissements de l'année 2023, avec un montant de travaux de près d'un million d'€.[/caption]

Le Conseil Municipal de Saint-Dié-des-Vosges s'est réuni ce vendredi soir au Grand Salon de l'Hôtel de Ville. Parmi les différents points à l'ordre du jour de la séance, le maire Bruno Toussaint et le premier adjoint Jean-Marie Vonderscher ont présenté le rapport d'orientation budgétaire pour l'année 2023.

Dans un contexte international instable, avec la guerre en Ukraine, l'inflation et les tensions sur les énergies, dans un contexte national de projet de Loi de Finances 2023, qui marque la fin du « quoi qu'il en coûte », et dans un contexte local d'absence de transfert de compétence ou de mutualisation à la Communauté d'Agglomération l'année prochaine, la Ville compte maintenir le cap des années précédentes en 2023. Concrètement, cela se traduira par une diminution de la dette d'au moins un million d'€, le maintien du niveau des investissements à hauteur de 5,5 millions d'€, et une stabilité fiscale malgré la conjoncture actuelle. De la présentation des orientations budgétaires, on retiendra que les recettes réelles de fonctionnement sont attendues à 26,55 millions d'€ en 2023, en hausse de 130 000€ par rapport à 2022, pour des dépenses réelles de fonctionnement de 24,93 millions d'€, qui augmentent donc de 630 000€ comparées à l'année dernière. Pour rappel, les dépenses réelles de fonctionnement étaient de 21,99 millions d'€ en 2021. « Cette hausse sensible de près de 2 millions d'€ en 2 ans marque une vraie rupture de tendance, et permet de prendre la mesure de l'impact du contexte actuel sur les finances locales » souligne Jean-Marie Vonderscher. Concernant les investissements, ont été présentés ce vendredi soir les principaux projets qui marqueront la cité déodatienne pour la période 2023 à 2025. La redynamisation du centre-ville se poursuivra à travers le programme Action Coeur de Ville. A ce jour, 115 dossiers ont été montés pour un montant de travaux de plus de 6,7 millions d'€. Ces travaux sont financés à hauteur de 2,68 millions d'€ par des aides publiques, dont 809 820€ par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges. L'année 2023 verra la finalisation du chantier de la Boussole et de celui du Pôle d'Echange Multimodal du quartier gare. Toujours en 2023, des travaux de voirie seront engagés pour la réfection de la rue du 12e Régiment d'Artillerie, pour 1,6 million d'€, également la rue de la Ménantille, pour près d'un million d'€, et la rue Gambetta pour environ 400 000€. Après les groupes scolaires Fernand-Baldensperger et Gaston-Colnat, ce sera au tour de l'école Claire-Goll de voir sa cour végétalisée l'an prochain. Une opération qui représente un investissement de 60 000€, dont un tiers est porté en régie par les services de la Ville. En parallèle, la rénovation et l'équipement des écoles va se poursuivre en 2023, avec la mise aux normes, l'amélioration de leur efficacité énergétique et l'acquisition d'Ecran Numériques Interactifs. Le tout pour un montant de 200 000€. La Ville va maintenir en 2023 son enveloppe annuelle de plus de 100 000€ dédiée à l'entretien et la mise à niveau des structures sportives, et continuer le déploiement de son réseau de vidéoprotection et le renouvellement/modernisation des équipements déjà en place. 91 000€ seront prévus dans le budget 2023 à cet effet. Quant au budget participatif, il sera reconduit pour une 3e année consécutive. Comme pour les précédents, la somme de 100 000€ sera allouée à la réalisation des projets retenus. Enfin, un Contrat de Performance Energétique – CPE – remplacera le le marché de Conception, Réalisation, Exploitation et Maintenance – CREM – en 2023. D'une durée 9 ans, le CPE portera sur l'éclairage public, la mise en valeur des bâtiments, la signalisation tricolore, l'éclairage sportif extérieur, les bornes foraines et les illuminations festives, pour un objectif de réduction des consommations d'énergie de 58%. Le montant prévisionnel des investissements réalisés dans le cadre du CPE se chiffre à 4,275 millions d'€ pour la tranche ferme – soit 475 000€ par an – et à 6,345 millions d'€ avec les tranches optionnelles – soit 705 000€ par an. Le tout en sachant que ces montants le sont avant négociation et hors subventions. J.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.