Search
mercredi 7 déc 2022
  • :
  • :

FIG – « Le droit du sol » de Etienne Davodeau est lauréat du prix de la BD Géographique 2022

Écouter cet article
image_pdfimage_print

FIG-Prix_BD_Géographique_2022 (4)

Dernier né des prix Amerigo-Vespucci, les prix littéraires du Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges, le prix de la BD Géographique a été décerné cette année à l’ouvrage « Le droit du sol » de Etienne Davodeau, paru aux éditions Futuropolis le 6 octobre 2021.

Comme le veut la coutume, c’est pendant le FIG que les lauréats des prix Amerigo-Vespucci recoivent leurs récompenses. Etienne Davodeau a donc reçu son prix, accompagné d’un chèque de 1500€, ce samedi en toute fin de matinée au Grand Salon de l’Hôtel de Ville, en présence notamment du président du jury de la BD Géographique Louis Marrou.

Quatrième de couverture de « Le droit du sol » :

« Debout à la surface de la planète. Sur les parois de la grotte de Pech Merle, il y a des milliers d’années, des sapiens ont laissé à leurs descendants des souvenirs admirables.

À huit cent kilomètres de là, sous le sol de Bure, en ce moment, d’autres sapiens – et d’une certaine manière les mêmes sapiens – envisagent d’enterrer des déchets nucléaires dont certains resteront dangereux pendant des milliers d’années.

Je veux comprendre ce qui sépare et ce qui relie ces deux lieux, ces deux dates. Ici se joue quelque chose qui en dit long sur notre rapport à cette planète et à son sol.

Ce n’est rien d’autre qu’une intuition, mais c’est celle qui m’a lancé sur ces sentiers.
Entre les deux, je marche pour explorer ce vertige. »

J.J.

FIG-Prix_BD_Géographique_2022 (4)

Dernier né des prix Amerigo-Vespucci, les prix littéraires du Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges, le prix de la BD Géographique a été décerné cette année à l'ouvrage « Le droit du sol » de Etienne Davodeau, paru aux éditions Futuropolis le 6 octobre 2021.

Comme le veut la coutume, c'est pendant le FIG que les lauréats des prix Amerigo-Vespucci recoivent leurs récompenses. Etienne Davodeau a donc reçu son prix, accompagné d'un chèque de 1500€, ce samedi en toute fin de matinée au Grand Salon de l'Hôtel de Ville, en présence notamment du président du jury de la BD Géographique Louis Marrou.

Quatrième de couverture de « Le droit du sol » :

« Debout à la surface de la planète. Sur les parois de la grotte de Pech Merle, il y a des milliers d'années, des sapiens ont laissé à leurs descendants des souvenirs admirables. À huit cent kilomètres de là, sous le sol de Bure, en ce moment, d'autres sapiens - et d'une certaine manière les mêmes sapiens – envisagent d'enterrer des déchets nucléaires dont certains resteront dangereux pendant des milliers d'années. Je veux comprendre ce qui sépare et ce qui relie ces deux lieux, ces deux dates. Ici se joue quelque chose qui en dit long sur notre rapport à cette planète et à son sol. Ce n'est rien d'autre qu'une intuition, mais c'est celle qui m'a lancé sur ces sentiers. Entre les deux, je marche pour explorer ce vertige. » J.J. [gallery type="rectangular" link="file" ids="190442,190441,190440"]



Une réaction sur “FIG – « Le droit du sol » de Etienne Davodeau est lauréat du prix de la BD Géographique 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.