Search
lundi 28 nov 2022
  • :
  • :

Sobriété énergétique : réduire sa facture énergétique grâce aux conseils d’une conseillère France Renov’

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Conseils_Economies_Energie_France_Rénov

Marie-Lou Moro est conseillère France Rénov’ à Saint-Dié-des-Vosges. Un dispositif porté localement par la Maison de l’Habitat et de l’Energie du Pays de la Déodatie. Avec son collègue Simon Duchêne, elle renseigne et accompagne les ménages désireux de réduire leurs factures énergétiques. Ce qui passe par la réalisation de travaux, notamment d’isolation, mais aussi en appliquant quelques conseils simples et accessibles à tous. Des conseils qui, mis bout à bout, permettent de réaliser de substantielles économies.

L’un des conseils les plus efficaces est de réduire la température de son logement. « L’idéal est +19°C dans les pièces de vie et +16°C dans les pièces de nuit. Les personnes qui auraient du mal à supporter ces températures peuvent porter des polaires ou des collants en laine, sachant qu’on a plutôt tendance à se couvrir sur le haut du corps et négliger le bas » explique Marie-Lou Moro. Moduler la température du logement en fonction de l’occupation des pièces permet également de réduire sa consommation, de l’ordre de 7% à 10% en baissant seulement de 1°C la température de l’air.

Autre précieux conseil donné par la conseillère France Rénov’, le réglage de la température de l’eau chaude. « L’eau chaude sanitaire peut être produite entre +55°C et +60°C. Voire moins surtout si la production est instantanée et qu’elle se situe proche des points d’eau. Pour le chauffage, vous pouvez faire varier le température de l’eau envoyée dans les radiateurs entre +40°C et +60°C en fonction des températures extérieures. Il n’y a pas besoin de faire intervenir un professionnel pour régler la température de l’eau chaude, la manipulation est simple. Des tutos existent sur YouTube. » Et si vous vous absentez plus de 3 jours, il est conseillé d’arrêter la production d’eau chaude.

Les limitateurs d’eau, plus communément appelés « mousseurs », sont peu coûteux et permettent là aussi de réaliser des économies. « La consommation d’eau peut ainsi passer de 15 litres/minute à 2,5 litres/minute. Vous pouvez également installer des réducteurs de débit pour la douche entre le robinet et le flexible, ainsi que des douchettes économies » précise Marie-Lou Moro, tout en ajoutant que « certaines chaudières anciennes ne sont pas capables de détecter un appel d’eau chaude inférieur à 3 litres/minute. »

En réduisant au plus près de vos besoins le temps de fonctionnement des différents appareils qui équipent un logement, que la consommation d’énergie peut être réduite de manière efficace. Concrètement, cela passe par des douches de moins de 5 minutes ou de penser à débrancher les appareils électriques lorsqu’ils n’ont pas d’utilité.

Si cela va – théoriquement – de soi, l’entretien des appareils et équipements est une autre source d’économie. Certains entretiens sont obligatoires, comme une VMC ou une chaudière, d’autres ne le sont pas mais peuvent diminuer les consommations d’énergie. « Par exemple en réalisant le détartrage du cumulus et des machines de lavage, le dégivrage des appareils de froid, le repérage et la réparation des fuites » souligne la conseillère France Rénov’.

Pour aller plus loin, l’isolation des conduites d’eau de chauffage et/ou sanitaire qui se situent dans des espaces non chauffés amène à une réduction de 10% des consommations, tandis que placer un film réfléchissant derrière les radiateurs permet d’améliorer leur performance de 5% à 10%. Toutefois, de la condensation peut se former. Enfin, pensez à vérifier vos abonnements de fourniture d’énergie, en souscrivant à des abonnements adaptés à votre consommation, sachant que l’option « heure pleine et heure creuse » d’un abonnement électrique est rentable si au moins un tiers de l’énergie totale est consommée en heure creuse.

Les conseils apportés par les conseillers France Rénov’ sont gratuits. Pour les secteurs de la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges ainsi que les Communauté de Communes de Bruyères et de Gérardmer, Marie-Lou Moro et Simon Duchêne peuvent être contactés aux coordonnées suivantes :

Maison de l’Habitat et de l’Energie de la Déodatie – 26, rue d’Amérique 88100 Saint-Dié-des-Vosges. Téléphone : 03-29-56-75-18. Courriels : mmoro@deodatie.com et sduchene@deodatie.com.

J.J.

Conseils_Economies_Energie_France_Rénov

Marie-Lou Moro est conseillère France Rénov' à Saint-Dié-des-Vosges. Un dispositif porté localement par la Maison de l'Habitat et de l'Energie du Pays de la Déodatie. Avec son collègue Simon Duchêne, elle renseigne et accompagne les ménages désireux de réduire leurs factures énergétiques. Ce qui passe par la réalisation de travaux, notamment d'isolation, mais aussi en appliquant quelques conseils simples et accessibles à tous. Des conseils qui, mis bout à bout, permettent de réaliser de substantielles économies.

L'un des conseils les plus efficaces est de réduire la température de son logement. « L'idéal est +19°C dans les pièces de vie et +16°C dans les pièces de nuit. Les personnes qui auraient du mal à supporter ces températures peuvent porter des polaires ou des collants en laine, sachant qu'on a plutôt tendance à se couvrir sur le haut du corps et négliger le bas » explique Marie-Lou Moro. Moduler la température du logement en fonction de l'occupation des pièces permet également de réduire sa consommation, de l'ordre de 7% à 10% en baissant seulement de 1°C la température de l'air. Autre précieux conseil donné par la conseillère France Rénov', le réglage de la température de l'eau chaude. « L'eau chaude sanitaire peut être produite entre +55°C et +60°C. Voire moins surtout si la production est instantanée et qu'elle se situe proche des points d'eau. Pour le chauffage, vous pouvez faire varier le température de l'eau envoyée dans les radiateurs entre +40°C et +60°C en fonction des températures extérieures. Il n'y a pas besoin de faire intervenir un professionnel pour régler la température de l'eau chaude, la manipulation est simple. Des tutos existent sur YouTube. » Et si vous vous absentez plus de 3 jours, il est conseillé d'arrêter la production d'eau chaude. Les limitateurs d'eau, plus communément appelés « mousseurs », sont peu coûteux et permettent là aussi de réaliser des économies. « La consommation d'eau peut ainsi passer de 15 litres/minute à 2,5 litres/minute. Vous pouvez également installer des réducteurs de débit pour la douche entre le robinet et le flexible, ainsi que des douchettes économies » précise Marie-Lou Moro, tout en ajoutant que « certaines chaudières anciennes ne sont pas capables de détecter un appel d'eau chaude inférieur à 3 litres/minute. » En réduisant au plus près de vos besoins le temps de fonctionnement des différents appareils qui équipent un logement, que la consommation d'énergie peut être réduite de manière efficace. Concrètement, cela passe par des douches de moins de 5 minutes ou de penser à débrancher les appareils électriques lorsqu'ils n'ont pas d'utilité. Si cela va – théoriquement – de soi, l'entretien des appareils et équipements est une autre source d'économie. Certains entretiens sont obligatoires, comme une VMC ou une chaudière, d'autres ne le sont pas mais peuvent diminuer les consommations d'énergie. « Par exemple en réalisant le détartrage du cumulus et des machines de lavage, le dégivrage des appareils de froid, le repérage et la réparation des fuites » souligne la conseillère France Rénov'. Pour aller plus loin, l'isolation des conduites d'eau de chauffage et/ou sanitaire qui se situent dans des espaces non chauffés amène à une réduction de 10% des consommations, tandis que placer un film réfléchissant derrière les radiateurs permet d'améliorer leur performance de 5% à 10%. Toutefois, de la condensation peut se former. Enfin, pensez à vérifier vos abonnements de fourniture d'énergie, en souscrivant à des abonnements adaptés à votre consommation, sachant que l'option « heure pleine et heure creuse » d'un abonnement électrique est rentable si au moins un tiers de l'énergie totale est consommée en heure creuse.

Les conseils apportés par les conseillers France Rénov' sont gratuits. Pour les secteurs de la Communauté d'Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges ainsi que les Communauté de Communes de Bruyères et de Gérardmer, Marie-Lou Moro et Simon Duchêne peuvent être contactés aux coordonnées suivantes :

Maison de l'Habitat et de l'Energie de la Déodatie – 26, rue d'Amérique 88100 Saint-Dié-des-Vosges. Téléphone : 03-29-56-75-18. Courriels : mmoro@deodatie.com et sduchene@deodatie.com. J.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.