Search
lundi 5 déc 2022
  • :
  • :

Bertrimoutier – L’abbé Schneider sanctionné après ses propos sur l’avortement

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Bertrimoutier_Eglise

L’église de Bertrimoutier, où l’abbé Schneider a été prononcé son sermon le 11 novembre dernier. (Photographie Wikipedia.org)

Les propos tenus par l’abbé François Schneider lors de la messe du vendredi 11 novembre dernier ont suscité une vaste indignation. Ce dernier avait affirmé que « l’avortement a fait plus de morts dans le monde que la Grande Guerre ». (lire notre article).

Suite à la polémique engendrée par ces propos, le diocèse de Saint-Dié s’est exprimé à travers un communiqué, condamnant « l’instrumentalisation de la commémoration des morts de la Première Guerre mondiale au profit d’autres sujets d’ordre éthique et politique. Le 11 novembre est pour tous une journée de souvenir, et pour nous chrétiens une occasion de prière pour les morts des guerres et pour la paix dans le monde. »

Compte tenu de son antécédent de novembre 2015 (NDLR : il avait déclaré, quelques jours après les attentats du 13 novembre, que la représentation musicale du Bataclan était inspirée de satan), le diocèse a sanctionné l’abbé Schneider. L’homme d’église doit s’abstenir de toute parole publique dans les célébrations auxquelles il participera. Et ce pendant 4 semaines.

J.J.

[caption id="attachment_192743" align="aligncenter" width="960"]Bertrimoutier_Eglise L’église de Bertrimoutier, où l’abbé Schneider a été prononcé son sermon le 11 novembre dernier. (Photographie Wikipedia.org)[/caption]

Les propos tenus par l'abbé François Schneider lors de la messe du vendredi 11 novembre dernier ont suscité une vaste indignation. Ce dernier avait affirmé que « l'avortement a fait plus de morts dans le monde que la Grande Guerre ». (lire notre article).

Suite à la polémique engendrée par ces propos, le diocèse de Saint-Dié s'est exprimé à travers un communiqué, condamnant « l'instrumentalisation de la commémoration des morts de la Première Guerre mondiale au profit d'autres sujets d'ordre éthique et politique. Le 11 novembre est pour tous une journée de souvenir, et pour nous chrétiens une occasion de prière pour les morts des guerres et pour la paix dans le monde. » Compte tenu de son antécédent de novembre 2015 (NDLR : il avait déclaré, quelques jours après les attentats du 13 novembre, que la représentation musicale du Bataclan était inspirée de satan), le diocèse a sanctionné l'abbé Schneider. L'homme d'église doit s'abstenir de toute parole publique dans les célébrations auxquelles il participera. Et ce pendant 4 semaines. J.J.



22 réactions sur “Bertrimoutier – L’abbé Schneider sanctionné après ses propos sur l’avortement

  1. FanFan88

    La comparaison étaient peut-être inappropriée en ces lieux mais force est de constater que l’ IVG est utilisée de manière massive, excessive et avec un détachement sinistre parfois. Ce sont les relents soixanthuitards et la liberté à tout prix qui affleurent… Mon corps mon choix comme disent « certain.e.s », époque sordide et nihiliste de la culture de mort … Difficile de ne pas être un peu d’accord avec le prêtre à l’aune de ce qui suit;

    https://www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/memos-demo/focus/l-avortement-dans-le-monde/#:~:text=Pr%C3%A8s%20de%2056%20millions%20d,sur%20cinq%20est%20interrompue%20volontairement.

    On ne peut pas soupçonner l’ Ined d’un quelconque parti-pris je pense.

    Le député Valence s’offusque de ces propos au sujet du conservateur Viktor Orban, mais le contraire aurait été étonnant de la part d’un soutien macroniste. Seule la sainte doxa est audible pour ces progressistes qui détruisent le ciment des peuples, BIG BROTHER IS WATCHING YOU.

    répondre
    1. Olivier Bedel

      Ces gens là n’ont aucune legitimité pour donner des leçons de morale aux autres. L’église est traversée par un gigantesque scandale qui a fait des milliers de victimes dans le monde. Elle a brisé la vie de milliers d’enfants, abusés sexuellement par des prêtres. Alors de quoi se mêlent-ils ? Profil bas messieurs. Laissez les femmes s’occuper de leur corps. Elles n’ont pas besoin de vous. Cela ne vous regarde pas. Vous avez assez fait de mal comme ça. Ainsi soit il.

      répondre
      1. FanFan88

        Qui est le « vous » qui a fait assez de mal comme ça ??? Vous balayez le sujet de l’avortement avec une légèreté glauque. Quelle belle mentalité !

        répondre
        1. à force de forcer ça force forcément.

          Tous les curés ne sont pédophiles.
          Tous les musulmans ne sont pas des poseurs de bombes.
          Tous les roumains ne sont pas des voleurs de poules.
          Tous ceux qui votent RN ne sont pas des fachos.
          Tous les gens ne gauche ne sont pas des islamo-gauchistes.

          répondre
    2. cloclo

      L’article de l’INED ne conforte en aucun moment votre opinion sur les avortements au contraire puisqu’il explique que la moiter des avortements mondiaux sont des avortements à risque pour les femme puisque clandestins.
      Maintenant si vous préférez interdire les avortements et faire mourir des femmes… Même interdit, l’avortement à toujours exister et existera toujours, c’est simplement encore une fois les femmes qui en payeront le prix parfois jusqu’à la mort.
      Qui êtes vous pour juger que « l’IVG est utilisée de manière massive, excessive et avec un détachement sinistre parfois… » ? L’IVG est toujours un traumatisme pour la femme (et j’en connais), allez dans une consultation du planning familiale et vous entendrez les vraies histoires de ces femmes, pas des histoires fantasmées ressassées par les militants anti-IVG comme vous. Il n’existe pas d’avortement de « confort », il résulte d’histoire souvent compliquée : accident de contraception, manque d’information, instabilité affective, problèmes professionnels, …
      Et pour les avortement de choix du sexe dans certains pays, ce n’est pas le fait des femmes mais du système social patriarcal qui privilégie les garçons aux filles, pourquoi serait-ce les femme qui risqueraient leurs vies pour complaire à ce fardeau social ?
      En France, état laïc, l’avortement est légal et sera sans doute bientôt inscrit dans la constitution. Le débat a été tranché par les élus du peuple français depuis la loi Weil et les religions n’ont pas à influencer la république et ses lois depuis la séparation de l’église et de l’état en 1905 !
      Et pour ce curé extrémiste, 4 semaines de silence est une sanction bien petite. Il devrait être expulsé par le ministère de l’intérieur vers le Vatican comme il le fait pour les Imams extrémistes !

      répondre
        1. cloclo

          Oui progressiste ! A l’opposé des conservateurs réactionnaires qui voulez imposer votre manière de penser aux autres ! Personne ne vous oblige à avoir recours à une IVG mais ne régissez pas la vie des autres sous prétexte de votre foi !

          Et vous aussi vous pourriez faire des efforts de lecture et ne pas interpréter les articles pour justifier votre opposition à l’IVG.
          L’article de 20 minutes explique très bien les causes de la multiplication de l’IVG !
          Et pour aller à l’encontre de votre premier post : « l’IVG est utilisée de manière massive, excessive et avec un détachement sinistre parfois… »  , voici une citation de l’article : « Mais cela ne signifie pas pour autant que certaines femmes l’utilisent de manière inconséquente, comme une simple méthode de régulation des naissances. » CQFD !

          Quant à la référence à Aleteia, média financé par la Fondation pour l’évangélisation par les médias dont le président est le Prince Nikolaus de Liechtenstein (paradis fiscal qui criminalise l’IVG, sic !) et qui est soutenu par l’Église catholique, il est logique qu’il soit anti-IVG !!

          D’ailleurs quand on sait que ce média a employé Charlotte d’Ornellas, qui a travaillé à Boulevard Voltaire (fondé par Robert Ménard), la chaîne TV Libertés… et qui a fondé avec Damien Rieu (ex-membre du groupe Génération identitaire et proche de l’ex-Front national) le magazine France, cela confirme que c’est un magazine conservateur catholique réactionnaire avec toute sa logorrhée qui va avec.

          Que les religions s’occupent de leurs cultes (et de leurs pédophiles) et laissent les non-croyants libres.

          Vive la libre pensée !

          répondre
          1. FanFan88

            Quelle époque formidable ! Les ayatollahs bien-pensants déconstructivistes qui érigent en religion le nihilisme égocentrique et qui font la morale en reprochant aux autres de vouloir imposer leur façon de penser … Orwell aurait adoré discuter avec vous! Ne vous inquiétez pas, le Moloch progressiste s’autodévore chaque jour un peu plus, profitons du spectacle !!! Je suis un fier « réac » car tout simplement je ne vis pas dans l’idéologie. La vie des femmes vous paraît de loin supérieure à tout, eh bien une vie en vaut une autre, et pourquoi un enfant à naître a-t-il moins de valeurs à vos formidables yeux « éveillés »???
            PS: j’aime beaucoup Charlotte d’ Ornellas, c’est une femme forte, cela devrait vous plaire.

  2. baba

    le problème maintenant c est que la vérité blesse ,sur le fond a t il tort ?? avec tout les moyens de contraception qui existent pourquoi encore tant d avortements ? le clergé ferait mieux de s occuper de leurs pédophiles ce qui est bien plus grave que ça a savoir que l avortement n est pas un acte anodin

    répondre
    1. cloclo

      Même avec la meilleure contraception, il y a aura toujours des avortements. Par ailleurs, certaines femme n’ont pas un accès aussi facile que cela à la contraception (milieu familiale, social, religieux,…).
      Il n’existe pas d’avortement de « confort », il résulte d’histoire souvent compliquée, faire croire le contraire est le discours des militants anti-IVG pour justifier son interdiction.

      répondre
  3. Lisa

    On est en 2022 , les gens sont végan- végétarien , roule à vélo , minimaliste , anti-plastique, écologiste , peur d’écraser un vers de terre… relancer le débat sur l’IVG et redonner de la conscience sur le sens de la vie et le sacré féminin ne serait pas idiot !

    À un moment donné va falloir ouvrir les yeux !

    répondre
  4. Cousin

    il a été professeur dans le public également au val d’ajol et il adorait humilier ses élèves, il opposait toujours les moins bons face aux meilleurs.
    il est probablement devenu prêtre pour se faire pardonner, je lui en garde toujours rancœur. Quel mauvais prof il faisait! Certains élèves étaient collés quasiment tous les samedis. Un autre prof préférait passer plus de temps avec ses élèves pour se répéter et se faire comprendre, il passait une bonne demi-heure tous les jours entre 12h45 et 13h15. Merci à ce dernier.

    répondre
    1. cloclo

      « La vie des femmes vous paraît de loin supérieure à tout » eh bien oui, en tout cas plus qu’un amas cellulaire non viable sans sa mère.

      « Je ne vis pas dans l’idéologie » pourtant les religions sont des idéologies que vous appelez dogmes
      L’emprise et le contrôle, depuis des millénaires, des religions sur la vie des gens n’a rien à envier à Big Brother !

      Et nous avons enfin la réponse : vous êtes bien comme vous dites « un(e) facho rétrograde » comme Charlotte d’Ornellas !

      répondre
          1. à force de forcer ça force forcément.

            Regardez vous dans une glace.
            Les vrais fachos se trouvent parmi les collabos d’une doctrine politique avillissante pour la femme et qui met en danger les fondements de notre république démocratique et laique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.