Search
lundi 28 nov 2022
  • :
  • :

Bertrimoutier – L’avortement comparé aux morts de la Grande Guerre lors d’un sermon à l’église

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Bertrimoutier_Eglise

L’église de Bertrimoutier, où l’abbé Schneider a été prononcé son sermon le 11 novembre dernier. (Photographie Wikipedia.org)

Dans son sermon prononcé le vendredi 11 novembre en l’église de Bertrimoutier, l’abbé François Schneider a indigné les paroissiens en affirmant que « l’avortement a fait plus de morts dans le monde que la Grande Guerre. »

Il aurait également invité les responsables politiques français à prendre exemple sur Viktor Orban, l’actuel premier ministre de la Hongrie. Un pays qui a récemment durci ses règles autour de l’avortement, avec l’adoption le 12 septembre dernier d’un décret modifiant la législation sur l’IVG. Les femmes souhaitant souhaitant effectuer une interruption volontaire grossesse devant désormais « écouter les battements de cœur du fœtus. »

Les propos de l’abbé Schneider ont également indigné le député de la deuxième circonscription des Vosges David Valence, qui s’est exprimé à ce sujet. « Ces propos, qui semblent bien attestés, sont choquants et indécents. Choquants parce qu’un prêtre aurait donc émis, en chaire, des opinions directement politiques, et donné en exemple un gouvernement autoritaire. Choquants parce que ce prêtre aurait directement remis en cause une loi de notre République, une loi qui a constitué un jalon fondamental dans l’histoire de la libération des femmes. Indécents parce que les morts de la Grande Guerre doivent être respectés et pas instrumentalisés. »

J.J.

[caption id="attachment_192743" align="aligncenter" width="960"]Bertrimoutier_Eglise L'église de Bertrimoutier, où l'abbé Schneider a été prononcé son sermon le 11 novembre dernier. (Photographie Wikipedia.org)[/caption]

Dans son sermon prononcé le vendredi 11 novembre en l'église de Bertrimoutier, l'abbé François Schneider a indigné les paroissiens en affirmant que « l'avortement a fait plus de morts dans le monde que la Grande Guerre. »

Il aurait également invité les responsables politiques français à prendre exemple sur Viktor Orban, l'actuel premier ministre de la Hongrie. Un pays qui a récemment durci ses règles autour de l'avortement, avec l'adoption le 12 septembre dernier d'un décret modifiant la législation sur l'IVG. Les femmes souhaitant souhaitant effectuer une interruption volontaire grossesse devant désormais « écouter les battements de cœur du fœtus. » Les propos de l'abbé Schneider ont également indigné le député de la deuxième circonscription des Vosges David Valence, qui s'est exprimé à ce sujet. « Ces propos, qui semblent bien attestés, sont choquants et indécents. Choquants parce qu'un prêtre aurait donc émis, en chaire, des opinions directement politiques, et donné en exemple un gouvernement autoritaire. Choquants parce que ce prêtre aurait directement remis en cause une loi de notre République, une loi qui a constitué un jalon fondamental dans l'histoire de la libération des femmes. Indécents parce que les morts de la Grande Guerre doivent être respectés et pas instrumentalisés. » J.J.



Une réaction sur “Bertrimoutier – L’avortement comparé aux morts de la Grande Guerre lors d’un sermon à l’église

  1. sylvie Plattard

    l’Église doit-elle se calquer sur la République?Les papes Jean-PaulII et François ont rappelé la doctrine immémorielle de l’Église, à savoir que l’avortement était un crime

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.