Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

Démantèlement d’un réseau de fraude à la « fausse réparation informatique » à Saint-Dié-des-Vosges

Écouter cet article
image_pdfimage_print
ordinateur-escroquerie

(Illustration)

Comme l’a révélé l’AFP ce mardi, les enquêteurs de la Police Judiciaire de Montpellier et Nancy viennent de démanteler un réseau de fraude à la « fausse réparation informatique », qui opérait via 2 sociétés implantées dans la préfecture de l’Hérault mais aussi Saint-Dié-des-Vosges. Le préjudice est estimé à 1,2 millions d’€ et l’escroquerie a fait plus de 4000 victimes.

La méthode des escrocs était bien rodée, puisqu’elle consistait à envoyer un courriel frauduleux, qui fait apparaître une fenêtre – pop up – expliquant que l’ordinateur du destinataire est bloqué. Pour le débloquer, il fallait appeler une société faussement agréée par Microsoft. En appelant le numéro indiqué, un service prend la main sur l’ordinateur concerné, résout le pseudo problème… et facture cette fausse réparation jusqu’à 1800€. Certaines victimes ont même été piégées 2 fois, après avoir reçu un message leur affirmant que la Justice avait condamné la société tout en leur demandant d’envoyer un Relevé d’Identité Bancaire pour obtenir réparation.

Une première enquête avait été ouverte en octobre 2020, suite à une dénonciation pour cyber-malveillance après 148 plaintes de particuliers. 7 personnes ont été récemment interpellées, à Istres, Martigues, Perpignan, au Puy-en-Velay et en Région Parisienne. 6 de ces personnes ont été mises en examen jeudi dernier, pour « escroquerie, tentative d’escroquerie en bande organisée, association de malfaiteurs, infractions liées au Système de Traitement Automatisé des Données et blanchiment d’escroquerie en bande organisée. 3 ont été placées en détention provisoire et 3 sous contrôle judiciaire.

J.J.

[caption id="attachment_188146" align="aligncenter" width="800"]ordinateur-escroquerie (Illustration)[/caption]

Comme l'a révélé l'AFP ce mardi, les enquêteurs de la Police Judiciaire de Montpellier et Nancy viennent de démanteler un réseau de fraude à la « fausse réparation informatique », qui opérait via 2 sociétés implantées dans la préfecture de l'Hérault mais aussi Saint-Dié-des-Vosges. Le préjudice est estimé à 1,2 millions d'€ et l'escroquerie a fait plus de 4000 victimes.

La méthode des escrocs était bien rodée, puisqu'elle consistait à envoyer un courriel frauduleux, qui fait apparaître une fenêtre – pop up – expliquant que l'ordinateur du destinataire est bloqué. Pour le débloquer, il fallait appeler une société faussement agréée par Microsoft. En appelant le numéro indiqué, un service prend la main sur l'ordinateur concerné, résout le pseudo problème... et facture cette fausse réparation jusqu'à 1800€. Certaines victimes ont même été piégées 2 fois, après avoir reçu un message leur affirmant que la Justice avait condamné la société tout en leur demandant d'envoyer un Relevé d'Identité Bancaire pour obtenir réparation. Une première enquête avait été ouverte en octobre 2020, suite à une dénonciation pour cyber-malveillance après 148 plaintes de particuliers. 7 personnes ont été récemment interpellées, à Istres, Martigues, Perpignan, au Puy-en-Velay et en Région Parisienne. 6 de ces personnes ont été mises en examen jeudi dernier, pour « escroquerie, tentative d'escroquerie en bande organisée, association de malfaiteurs, infractions liées au Système de Traitement Automatisé des Données et blanchiment d'escroquerie en bande organisée. 3 ont été placées en détention provisoire et 3 sous contrôle judiciaire. J.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.