Search
lundi 28 nov 2022
  • :
  • :

Le lycée Jacques-Augustin se mobilise contre le harcèlement scolaire

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Journée_Non_Au_Harcèlement_Lycée_JBJ

(Photographie lycée Jacques-Augustin)

Le 10 novembre, la Cité Scolaire Jules-Ferry s’était faite l’écho de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire (lire notre article). Jeudi dernier, c’était au tour du lycée Jacques-Augustin de se mobiliser pour cette cause.

Ce jour-là, de 9h30 à 16h30, l’ensemble des ambassadeurs Non Au Harcèlement – NAH – des Vosges se sont rendus au lycée déodatien pour sensibiliser les élèves au harcèlement scolaire. Etaient également présentes à cette occasion Marine Grandpierre, déléguée académique à la Vie lycéenne, et Laurence Ukropina, conseillère technique du recteur sur les questions de discriminations. « La tolérance est une vertu qui rend la paix possible », « Tu es toi et je suis moi, accepte moi tel que je suis », « Le racisme n’est pas une opinion, c’est un délit », « Ce n’est pas couleur de notre peau qui nous rend différents, c’est la couleur de nos pensées » sont quelques-uns des messages que cette journée voulait faire passer auprès des adolescents. Un autre message étant de ne pas se murer dans le silence en cas de harcèlement, de ne pas se cacher, mais d’en parler.

J.J.

[caption id="attachment_193159" align="aligncenter" width="960"]Journée_Non_Au_Harcèlement_Lycée_JBJ (Photographie lycée Jacques-Augustin)[/caption]

Le 10 novembre, la Cité Scolaire Jules-Ferry s'était faite l'écho de la Journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire (lire notre article). Jeudi dernier, c'était au tour du lycée Jacques-Augustin de se mobiliser pour cette cause.

Ce jour-là, de 9h30 à 16h30, l'ensemble des ambassadeurs Non Au Harcèlement – NAH – des Vosges se sont rendus au lycée déodatien pour sensibiliser les élèves au harcèlement scolaire. Etaient également présentes à cette occasion Marine Grandpierre, déléguée académique à la Vie lycéenne, et Laurence Ukropina, conseillère technique du recteur sur les questions de discriminations. « La tolérance est une vertu qui rend la paix possible », « Tu es toi et je suis moi, accepte moi tel que je suis », « Le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit », « Ce n'est pas couleur de notre peau qui nous rend différents, c'est la couleur de nos pensées » sont quelques-uns des messages que cette journée voulait faire passer auprès des adolescents. Un autre message étant de ne pas se murer dans le silence en cas de harcèlement, de ne pas se cacher, mais d'en parler. J.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.