Search
lundi 28 nov 2022
  • :
  • :

Projet de loi relatif à la construction de nouvelles installations nucléaires : Daniel Gremillet, sénateur des Vosges, nommé rapporteur au Sénat

Écouter cet article
image_pdfimage_print
DG20141119-zoneeuro-10-gremillet

(Archive)

Mercredi 16 novembre 2022, la Commission des Affaires économiques du Sénat, a désigné Daniel GREMILLET, Sénateur des Vosges et Président du groupe d’études « Energie » du Sénat, Rapporteur du projet de loi n° 100 (2022-2023) relatif à l’accélération des procédures liées à la construction de nouvelles installations nucléaires à proximité de sites nucléaires existants et au fonctionnement des installations existantes.

Ce projet de loi est un des leviers que le Gouvernement entend actionner pour renforcer la production d’énergie décarbonée en France provenant à la fois des énergies renouvelables et de l’énergie nucléaire.

Il a pour objectif de simplifier et d’accélérer la mise en œuvre de projets de construction de nouveaux réacteurs électronucléaires en France. Il vise également à simplifier la procédure de réexamen périodique des réacteurs de plus de trente-cinq ans et à améliorer la gestion des arrêts prolongés de fonctionnement des installations nucléaires de base.

Le projet de loi doit être débattu au Parlement fin 2022 ou début 2023.

Le Rapporteur Daniel GREMILLET débutera ses travaux préparatoires à l’examen de ce texte, dans quelques jours.

Plus d’informations sur le site du Sénat à l’adresse suivante : https://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl22-100.html

[caption id="attachment_167290" align="aligncenter" width="537"]DG20141119-zoneeuro-10-gremillet (Archive)[/caption]

Mercredi 16 novembre 2022, la Commission des Affaires économiques du Sénat, a désigné Daniel GREMILLET, Sénateur des Vosges et Président du groupe d’études « Energie » du Sénat, Rapporteur du projet de loi n° 100 (2022-2023) relatif à l’accélération des procédures liées à la construction de nouvelles installations nucléaires à proximité de sites nucléaires existants et au fonctionnement des installations existantes.

Ce projet de loi est un des leviers que le Gouvernement entend actionner pour renforcer la production d’énergie décarbonée en France provenant à la fois des énergies renouvelables et de l’énergie nucléaire. Il a pour objectif de simplifier et d’accélérer la mise en œuvre de projets de construction de nouveaux réacteurs électronucléaires en France. Il vise également à simplifier la procédure de réexamen périodique des réacteurs de plus de trente-cinq ans et à améliorer la gestion des arrêts prolongés de fonctionnement des installations nucléaires de base. Le projet de loi doit être débattu au Parlement fin 2022 ou début 2023. Le Rapporteur Daniel GREMILLET débutera ses travaux préparatoires à l’examen de ce texte, dans quelques jours. Plus d’informations sur le site du Sénat à l’adresse suivante : https://www.senat.fr/dossier-legislatif/pjl22-100.html



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.