Search
vendredi 2 déc 2022
  • :
  • :

Vosges – 12 infractions en 2 heures lors d’une opération « sécurité piétons »

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Une opération de sensibilisation des automobilistes au respect de la priorité au passage piéton a été menée ce lundi à Epinal, par la Police Nationale et avec la participation du délégué du procureur d’Épinal. Le bilan de cette opération ponctuelle est de 12 infractions relevées en seulement 2 heures.

 

[gallery type="rectangular" link="file" ids="192332,192331"]

Une opération de sensibilisation des automobilistes au respect de la priorité au passage piéton a été menée ce lundi à Epinal, par la Police Nationale et avec la participation du délégué du procureur d’Épinal. Le bilan de cette opération ponctuelle est de 12 infractions relevées en seulement 2 heures.

 



39 réactions sur “Vosges – 12 infractions en 2 heures lors d’une opération « sécurité piétons »

  1. Cosfox

    C’est très bien, mais il faudrait faire aussi la même chose côté piétons, par exemple ne pas se jeter devant les voitures, faire plus attention de nuit quand on est habillé en noir, ne pas déboucher subitement de derrière un bus. Pour ma part je m’efforce de traverser derrière les voitures, c’est plus sûr, car il est rare de voir une voiture faire marche arrière au niveau d’un passage piéton, et en tant que piéton je peux m’arrêter beaucoup plus vite qu’une voiture ou un poids lourd. La discipline ne doit pas s’appliquer uniquement aux automobilistes.

    répondre
    1. Claude NOEL

      À 30 km/h, il ne faut que 5 à 8 mètres à un automobiliste pour s’arrêter.
      Le piéton qui montre de façon claire qu’il va traverser ne doit pas avoir besoin de s’arrêter.

      répondre
      1. Jean Jacques debout sur les freins.

        Lorsque l’on roule à 30 km/ h , la distance parcourue pour s’arreter est d’environ 14 metres.
        Sous conditions que l’automobiliste ne soit pas distrait.

        répondre
        1. Claude NOEL

          30 km/h = 8,33 m/s
          Décélération d’urgence : 7,5 m/s2
          Durée de roulage pendant le freinage : 8,33 / 7,5 = 1,11 s
          Distance de freinage : 1/2 gamma t2 = 4,62 mètres
          Temps de réaction : de 0,2 à 0,5 seconde
          distance : de 0,2 * 8.33 à 0,5 * 8,33 soit de 1,66 m à 4,17 m
          Soit une distance totale comprise entre 6,28 et 8,74 mètres
          Réviser vos cours de physique.
          REMARQUE : si le délinquant routier est en excès de vitesse et passe des SMS en roulant, ces calculs sont caduques.

          répondre
          1. Jean Jacques debout sur les freins.

            Pas besoin de reviser les cours de physiques.
            Ce sont des données  » securité routiére  ».
            Votre brillante demonstration ne tient pas compte du temps de reaction.

          2. Jean Jacques debout sur les freins.

            Entre la perception et l’action, il s’écoule en moyenne 1 Seconde pour un conducteur attentif et en bonne condition.
            0.2 à 0.5 seconde, c’est pour le départ du 100 metres plat au JO…. :)

          3. Claude NOEL

            Le sprinteur qui sort des starting-blocs à 0,2 seconde ne passe pas le tour des quarts de finale.
            Celui qui a 0,5 secondes de temps de réaction a abandonné l’athlétisme depuis longtemps (ou s’est tourné vers le 10000)
            Quand à un temps de réaction de 1 seconde, c’est un maximum utilisé par le sécurité routière.

          4. Jean Jacques debout sur les freins.

            On s’est comprit mon bon monsieur Noel.
            Temps de reaction moyen pour une personne en bonne santé :
            1 Seconde.
            1 seconde à 30 km/h c’est déja 8 metres parcouru avant de mettre son pied sur la pedale de frein..

      2. marcel

        bon 30 km/h doit être utiliser uniquement près des écoles ,la vitesse en ville et de 50km heure , c’est vrai que en roulant assez souvent on et obliger de piler net pour un piéton qui ne regarde pas si une voiture arrive!, quand je suis piéton je vois si la voiture ma vue et va s’arrêter. le 30 km heure pour moi et trop utiliser pour rien.

        répondre
        1. Claude NOEL

          La vitesse n’est pas de 50, mais de 50 km/h MAXIMUM.
          Les automobilistes sont autorisés à rouler moins vite, et devraient le faire pour économiser du carburant, pour sécuriser la rue, pour limiter le bruit, pour émettre moins de particules de frein.

          répondre
        2. Jean Jacques debout sur les freins.

          Votre prénom fleure bon le retraité.
          Et par nature, un retraité ça a le temps.
          Rouler moins vite économise du carburant, pollue moins, épargne les oreilles des riverains, et sauve les vies de cyclistes et de piétons.
          Parcourir un kilometre à 30 km/h au lieu de 50 vous coutera 40 secondes.
          Vous deviez facilement vous en remettre

          répondre
      3. Jeannot

        c’est pas une question de distance de freinage .. ce qui compte c’est la visibilité et distance du piéton par rapport à la voiture quand il décide de traverser et le temps de réaction du conducteur ! on peux rouler à 50 km/h si on voit bien le piéton s’engager à 80 m devant nous notre temps de réaction sera largement suffisant pour ralentir et lui laisser le temps de traverser.
        A l’inverse, à 15 km/h un piéton qui traverse 5m devant vous en courant entre 2 voitures garées dans une file sans que vous n’ayez eu la visibilité de le voir avant .. ça ne lui laisse que peu de chance d’échapper au capot !

        répondre
        1. Cosfox

          Bravo Jeannot, tout le monde devrait raisonner ainsi, il n’y a pas que la vitesse qui importe, mais les conditions comme de nuit quand un piéton habillé de noir débouche par exemple de derrière un gros véhicule et se jette sur une voiture qui roule même à faible vitesse le conducteur est surpris. Etre attentif n’est pas uniquement réservé aux automobilistes ou aux cyclistes.

          répondre
        2. marcel

          bien dit , je ne sais pas si vous avez remarquer , un piéton qui attend au bord d’un passage clouté et qu’il y a des arbuste ou fleurs ou un véhicule trop haut qui le masque, moi je dis au maires de vérifier que la visibilité pour l’automobiliste ou autre net pas bloqué par des fioritures!!

          répondre
        3. Jean Jacques debout sur les freins.

          Il y a toujours des conditions particuliéres.Je pense que les controles effectués ne concernaient pas les circonstances que vous decrivez.

          répondre
  2. anne

    plus de contrôles, car certains automobilistes vous écraseraient au lieu de vous laisser passer SUR UN PASSAGE PIETONS !!! de l’inciviste !!!
    En Allemagne les automobilistes sont plus respectueux notamment en Forêt-Noire et Bavière. A peine que l’on s’apprête à traverser sur un passage, ils s’arrêtent pour vous laisser passer. Un bel exemple !

    répondre
  3. Huchot

    Très bonne initiative. Nous constatons souvent la traversée des passages piétons par des cyclistes sur leur vélo, rollers, trotinettes électriques.
    Pour les cyclistes cela leur paraît normal.

    répondre
  4. lili

    là je viens d’avoir un piéton se lancer au feu rouge pour lui , j’ai pilé net là aussi il faut les sensibiliser les piétons; où ceux qui traversent hors passage piéton sans compter ce passage piéton au Thillot où on ne voit rien et là il se rue .

    répondre
  5. LM88

    Pourquoi toujours de la prévention, des rappels à la Loi et des conseils dont ces partisans de l’incivilité n’ont que faire..
    Les piquer au porte-monnaie et au capital de points de permis, c’est le seul langage qui soit efficace et qu’ils comprennent.

    répondre
  6. Constat

    Je suis d’accord avec Cosfox . Une fois , un jeune mec avec capuche , les yeux sur son portable , la musique dans les oreilles a déboulé devant moi comme un gibier …J’ai freiné , engueulé et ce con ne m’a même pas vu ! Alors oui les piétons doivent aussi être responsables . L’automobiliste est assuré , mais ce n’est pas une raison .

    répondre
    1. max

      vous etes assuré dite vous……………………..et cela ne change rien ………………..vous renversez un pieton et c’est les ennuis qui commencent

      répondre
      1. LM88

        Eh oui, c’est l’impunité assurée pour les piétons imprudents ! Merci M.Badinter !
        À bord de mon véhicule j’ai installé une dashcam (caméra de tableau de bord). La preuve avec le son et l’image, s’il m’arrivait de percuter un piéton traversant la chaussée sans prendre la moindre précaution, ou absorbé par la lecture de son écran de smartphone, avec des écouteurs sur les oreilles.
        C’est triste de devoir en arriver là..

        répondre
        1. Claude NOEL

          Les piétons existent depuis des dizaines de milliers d’années, voire plus.
          Les voitures existent depuis un peu plus d’un siècle et disparaîtront certainement en moins de temps encore.
          Les délinquants routiers, même avec des « dashcam » ne sont qu’un détail de l’histoire.

          répondre
          1. LM88

            Parce qu’on a une caméra de bord, on est un delinquant de la route ?!?
            Soit vous avez loupé un épisode, soit vous fumez un truc bizarre..
            Contre la mauvaise foi des gens qui commettent des incivilités, je peux vous garantir que les magistrats et les assureurs apprécient tout particulièrement ces preuves par l’image et le son, quand l’évidence est niée !
            Je défends simplement mon intérêt, dans ce cas.. sans état d’âme.

        2. Jean Jacques debout sur les freins.

          Excellente initiative des forces de l’ordre.
          Tolérance zéro pour ces écraseurs dans leur panzer .
          Espérons que le bareme des prunes sera appliqué ( 6 points et
          135 Euros ).

          répondre
  7. anatole

    Dans le combat piéton/engins motorisés et même vélos, le piéton n’est pas en sécurité. Bien éduqué le piéton se sert de ses antennes (pas celle du téléphone mobile) . Il sait que certains passages sont là où c’est dangereux comme les sorties des ronds points, par exemple où les usagers reprennent vitesse. On a qu’une vie : on la protège par anticipations des dangers croissants. Donner illusion aux gosses qu’ils sont en sécurité toujours sur les passages peints est aussi une idiotie. On sait tous que nombre de rouleurs refuseront encore de stopper. S’agit pas de se dire je suis prioritaire . Aux petits on doit leur dire: « n’ayez pas d’accident »! La jungle a de beaux jours. je vis piéton et 2 roues

    répondre
  8. JB

    Les choses sont simples, quand vous abordez un cédez le passage pour les véhicules, vous ralentissez ! Et bien un passage pour piétons EST UN CEDEZ LE PASSAGE aux piétons donc vous devez ralentir et vous assurer qu’il n’y a pas de piétons qui ont l’intention de traverser ! Évidemment un choc avec une voiture fait plus de mal à votre véhicule plutôt qu’un piéton et le piéton est plus faible que la voiture donc ce dernier va hésiter à s’engager ou reculer pour éviter le pire ! L’ être humain par nature aime « écraser les plus faibles » pour se sentir fort, supérieur, voyez le comportement des propriétaires de grosses berlines vis à vis des petites berlines alors vis à vis des piétons, ils n’en n’ont rien à bran…!
    Notre gouvernement a bien compris le système, Macron n’a t t’il pas dit :  » J’emmerde les Français !  » , un bel exemple de personne qui se sent toute puissante et écrase les plus faibles c’est à dire son peuple, en partie les soignants et pompiers qui n’ont pas voulu un vaccin en attente d’AMM et malgré la non efficacité prouvée de ce vaccin , il continue à abuser de son pouvoir pour encore plus les mettre la tête sous l’eau pour avoir le dernier mot par caprice juvenil d’enfant Roi !
    Alors, qui est le plus dangereux ???

    répondre
    1. christian

      j’emmerde les français doit être replacé dans le contexte( avec début et fin de la phrase) et le sens en était je sais que je les embête.
      pour ce qui est du comportement routier on ne peut qu être d’accord avec vous et c’est pareil dans le monde entier. On pourrait ajouter le comportement auto contre moto: quand je suis motard force est de constater qu on me grille quasi systématiquement la priorité aux ronds points et intersections du style: tu n’as qu ‘à piler pour me laisser passer avec ma caisse.
      Quant au vaccin il ne faut pas se tromper sous prétexte d aveuglement. La politique vaccinale anti covid était mondiale et non un caprice de Macron.Quant à l’efficacité je trouve plutôt positif que grâce au vaccin on ait eu 90 fois moins de chances de mourir (que lorsque on ne l’avait pas eu) et autant de chances en moins d’être en réa. Donc le vaccin est efficace et a sauvé des dizaines de milliers de personnes en ayant des effets secondaires prouvés bénins ou trés rarement graves.

      répondre
  9. JB

    Pour un piéton qui traverse en courant sur un passage protégé, je ne vois pas la différence avec un automobiliste en excès de vitesse quand il est prioritaire à un cédez le passage, mais la différence on la voit dans l’approche du véhicule non prioritaire, il ne va pas FORCER le PASSAGE , bien non il se ferait pulvériser, mais le piéton on peut l’écraser sans se faire bobo !
    C’est un devoir au véhicule non prioritaire de ralentir ou s’arrêter, mais ce n’est pas un droit au véhicule prioritaire de foncer tête baissée et celà concerne aussi les piétons j’en conviens.

    répondre
    1. Amer

      Et que fait’on quand un piéton traverse en plein virage et non sur passage pétons ? Le véhicule non visible par le piéton et le piéton non visible par l’automobiliste . Si vous le renversez en tant qu’automobiliste vous êtes en faute car vous devez pouvoir vous arrêtez devant tout obstacle . Normal ?
      En plus vous recevez des injures de ce piéton parce que surpris par le véhicule qui a freiné et ne l’a pas touché . (cas vécu) . Et l’on devient agressif mais il y a de quoi ?

      répondre
      1. Jean Jacques debout sur les freins.

        Quel rapport .
        Ces controles concernaient la priorité et le respect du aux pietons sur les passages protégés.

        répondre
  10. ROBERT

    Avant de traverser, même sur un passage piétons il est préférable de s’assurer que l’automobiliste a vu le piéton.
    STOP aux cyclistes qui confondent passages piétons et bandes cyclables !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.