Search
dimanche 29 jan 2023
  • :
  • :

Le diocèse de Saint-Dié et le parquet d’Epinal signent un protocole pour mieux lutter contre les violences sexuelles

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Diocèse_Saint-Dié_Protocole_Lutte_Abus_Sexuels

(Photographie Diocèse de Saint-Dié)

Mgr Denis Jachiet, administrateur apostolique du diocèse de Saint-Dié, et Frédéric Nahon, procureur de la République d’Epinal, ont signé ce mardi un protocole visant à mieux lutter contre les violences sexuelles dans les Vosges.

L’objectif de ce protocole est de permettre des échanges simplifiés et plus réactifs entre les 2 parties. « Il faut faire de l’Eglise une maison sûre. Soit il apparaît très rapidement que les faits ne sont pas établis et ça permet de ne pas enclencher des procédures qui soient disproportionnées. Soit il y a quelque de sérieux, et dans ce cas il faut prendre des mesures conservatoires pour la protection des personnes et le bien des communautés chrétiennes » a déclaré hier Mgr Denis Jachiet, comme le rapporte nos confrères de France Bleu Lorraine.

Concrètement, le diocèse devra signaler d’éventuels faits au parquet sans se poser de question. « Dans le protocole, il est bien précisé que le diocèse n’a pas à apporter d’appréciation sur la véracité des faits, sur leur ancienneté, leur prescription » précise Frédéric Nahon. Le protocole prévoit également un volet de formation pour les acteurs du diocèse, religieux et laïcs, sur le rôle du parquet, les procédures pénales ainsi que les mesures de protection des mineurs.

Pour rappel, une cellule du diocèse de Saint-Dié a été mise en place en 2017. 7 témoignages ont été recueillis depuis, dont un seul qui a été transmis au parquet et classé sans suite. Pour contacter cette cellule : cellule.ecoute@catholique88.fr.

J.J.

[caption id="attachment_193920" align="aligncenter" width="800"]Diocèse_Saint-Dié_Protocole_Lutte_Abus_Sexuels (Photographie Diocèse de Saint-Dié)[/caption]

Mgr Denis Jachiet, administrateur apostolique du diocèse de Saint-Dié, et Frédéric Nahon, procureur de la République d'Epinal, ont signé ce mardi un protocole visant à mieux lutter contre les violences sexuelles dans les Vosges.

L'objectif de ce protocole est de permettre des échanges simplifiés et plus réactifs entre les 2 parties. « Il faut faire de l'Eglise une maison sûre. Soit il apparaît très rapidement que les faits ne sont pas établis et ça permet de ne pas enclencher des procédures qui soient disproportionnées. Soit il y a quelque de sérieux, et dans ce cas il faut prendre des mesures conservatoires pour la protection des personnes et le bien des communautés chrétiennes » a déclaré hier Mgr Denis Jachiet, comme le rapporte nos confrères de France Bleu Lorraine. Concrètement, le diocèse devra signaler d'éventuels faits au parquet sans se poser de question. « Dans le protocole, il est bien précisé que le diocèse n'a pas à apporter d'appréciation sur la véracité des faits, sur leur ancienneté, leur prescription » précise Frédéric Nahon. Le protocole prévoit également un volet de formation pour les acteurs du diocèse, religieux et laïcs, sur le rôle du parquet, les procédures pénales ainsi que les mesures de protection des mineurs. Pour rappel, une cellule du diocèse de Saint-Dié a été mise en place en 2017. 7 témoignages ont été recueillis depuis, dont un seul qui a été transmis au parquet et classé sans suite. Pour contacter cette cellule : cellule.ecoute@catholique88.fr. J.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.