Search
dimanche 29 jan 2023
  • :
  • :

Saint-Dié-des-Vosges commémore le 117e anniversaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Cérémonie_Laïcité_Rue_Artistide-Briand (3)

(Photographies Marc Fourniquet)

Ce vendredi 9 décembre marque le 117e anniversaire de la la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, promulguée le 9 décembre 1905 à l’initiative du député républicain-socialiste Aristide Briand.

C’est dans la rue déodatienne baptisée de son nom, située dans le quartier de Foucharupt, que le 117e anniversaire de cette loi codifiant la laïcité en France a été commémoré en toute fin de matinée. Devant des élus ainsi que des représentants des autorités et des associations patriotiques, le maire Bruno Toussaint a quelques-uns des 44 articles que comportent cet acte fondateur de la sécularisation de l’Etat. Notamment l’article 1er, qui stipule que « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seuls restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public. » Le dépôt d’une gerbe de fleurs au pied du panneau de la rue, un moment de recueillement et la Marseillaise sont venus apporter une conclusion à cette cérémonie annuelle.

J.J.

[caption id="attachment_194065" align="aligncenter" width="960"]Cérémonie_Laïcité_Rue_Artistide-Briand (3) (Photographies Marc Fourniquet)[/caption]

Ce vendredi 9 décembre marque le 117e anniversaire de la la loi de séparation des Eglises et de l'Etat, promulguée le 9 décembre 1905 à l'initiative du député républicain-socialiste Aristide Briand.

C'est dans la rue déodatienne baptisée de son nom, située dans le quartier de Foucharupt, que le 117e anniversaire de cette loi codifiant la laïcité en France a été commémoré en toute fin de matinée. Devant des élus ainsi que des représentants des autorités et des associations patriotiques, le maire Bruno Toussaint a quelques-uns des 44 articles que comportent cet acte fondateur de la sécularisation de l'Etat. Notamment l'article 1er, qui stipule que « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seuls restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public. » Le dépôt d'une gerbe de fleurs au pied du panneau de la rue, un moment de recueillement et la Marseillaise sont venus apporter une conclusion à cette cérémonie annuelle. J.J. [gallery type="rectangular" link="file" ids="194063,194064,194066"]



Une réaction sur “Saint-Dié-des-Vosges commémore le 117e anniversaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.