Search
vendredi 27 jan 2023
  • :
  • :

Une enveloppe annuelle de 100 000€ pour développer la vidéo-protection à Saint-Dié-des-Vosges

Écouter cet article
image_pdfimage_print
Visite_Préfète_PM_SDDV (1)

La préfète des Vosges, Valérie Michel-Moreaux, a effectué sa première tournée de visite aux forces de sécurité et de secours de Saint-Dié-des-Vosges ce mercredi. Son passage dans les locaux de la Police Municipale a été l’occasion de faire le point sur la vidéo-protection dans la cité déodatienne.

En ce mercredi 11 janvier, la préfète des Vosges Valérie Michel-Moreaux a effectué sa première tournée de visite aux forces de sécurité et de secours de Saint-Dié-des-Vosges. Gendarmerie, Sapeurs-pompiers et Polices, Nationale et Municipale.

Accompagnée de la sous-préfète Carole Dabrigeon, la préfète des Vosges a débuté sa tournée déodatienne en se rendant dans les locaux de la Police Municipale, situés Place de l’Europe. Sur place, elle a été accueillie par le maire Bruno Toussaint, le premier adjoint Jean-Marie Vonderscher et Christian Gardecki, chef de la Police Municipale. Cette visite matinale était l’occasion de faire le point sur le dispositif de vidéo-protection de Saint-Dié-des-Vosges, qui est à ce jour le plus développé du département avec environ 80 caméras en fonctionnement aux 4 coins de la ville. Notamment dans les Quartiers Politiques de la Ville que sont Kellermann, Saint-Roch et l’Orme, au centre-ville et dans les parcs. Sur les caméras actuellement en service, 9 sont installées aux entrées et sorties de ville, et 3 caméras sont nomades.

« Nous utilisons 3 types de caméras. Des caméras de contexte, ainsi que des caméras plus précises pour identifier les personnes ou les véhicules » explique Christian Gardecki. Le réseau de vidéo-protection déodatien est relié via la fibre optique au commissariat de la Police Nationale. Les images sont conservées 15 jours, sachant qu’il y a environ 80 réquisitions chaque année pour les consulter. La maintenance du réseau étant assurée par une entreprise lyonnaise ainsi que par le service informatique de la Ville, pour certaines opérations.Comme l’a rappelé le maire Bruno Toussaint ce matin, une enveloppe annuelle de 100 000€ est allouée pour la poursuite du déploiement de la vidéo-protection et le financement des opérations d’entretien Derniers investissements en date : l’installation de dispositifs infrarouges pour une meilleure vision nocturne. « Avec l’implantation de nouvelles entreprises, dont une dans le secteur de la joaillerie, nous allons renforcer la surveillance dans certains secteurs » précise Jean-Marie Vonderscher.

Avec 20 agents – armés – dans ses rangs, la Police Municipale de Saint-Dié-des-Vosges a l’effectif le plus important du département, devant Epinal. Chaque équipe sur le terrain est localisée en temps réel par le GPS, dans un souci de réactivité en cas d’intervention. Si Saint-Dié-des-Vosges n’est pas une ville marquée par l’insécurité, les incivilités y sont fréquentes. Ce que confirme le chef de la Police Municipale.

J.J.

[caption id="attachment_195346" align="aligncenter" width="960"]Visite_Préfète_PM_SDDV (1) La préfète des Vosges, Valérie Michel-Moreaux, a effectué sa première tournée de visite aux forces de sécurité et de secours de Saint-Dié-des-Vosges ce mercredi. Son passage dans les locaux de la Police Municipale a été l'occasion de faire le point sur la vidéo-protection dans la cité déodatienne.[/caption]

En ce mercredi 11 janvier, la préfète des Vosges Valérie Michel-Moreaux a effectué sa première tournée de visite aux forces de sécurité et de secours de Saint-Dié-des-Vosges. Gendarmerie, Sapeurs-pompiers et Polices, Nationale et Municipale.

Accompagnée de la sous-préfète Carole Dabrigeon, la préfète des Vosges a débuté sa tournée déodatienne en se rendant dans les locaux de la Police Municipale, situés Place de l'Europe. Sur place, elle a été accueillie par le maire Bruno Toussaint, le premier adjoint Jean-Marie Vonderscher et Christian Gardecki, chef de la Police Municipale. Cette visite matinale était l'occasion de faire le point sur le dispositif de vidéo-protection de Saint-Dié-des-Vosges, qui est à ce jour le plus développé du département avec environ 80 caméras en fonctionnement aux 4 coins de la ville. Notamment dans les Quartiers Politiques de la Ville que sont Kellermann, Saint-Roch et l'Orme, au centre-ville et dans les parcs. Sur les caméras actuellement en service, 9 sont installées aux entrées et sorties de ville, et 3 caméras sont nomades. « Nous utilisons 3 types de caméras. Des caméras de contexte, ainsi que des caméras plus précises pour identifier les personnes ou les véhicules » explique Christian Gardecki. Le réseau de vidéo-protection déodatien est relié via la fibre optique au commissariat de la Police Nationale. Les images sont conservées 15 jours, sachant qu'il y a environ 80 réquisitions chaque année pour les consulter. La maintenance du réseau étant assurée par une entreprise lyonnaise ainsi que par le service informatique de la Ville, pour certaines opérations.Comme l'a rappelé le maire Bruno Toussaint ce matin, une enveloppe annuelle de 100 000€ est allouée pour la poursuite du déploiement de la vidéo-protection et le financement des opérations d'entretien Derniers investissements en date : l'installation de dispositifs infrarouges pour une meilleure vision nocturne. « Avec l'implantation de nouvelles entreprises, dont une dans le secteur de la joaillerie, nous allons renforcer la surveillance dans certains secteurs » précise Jean-Marie Vonderscher. Avec 20 agents – armés – dans ses rangs, la Police Municipale de Saint-Dié-des-Vosges a l'effectif le plus important du département, devant Epinal. Chaque équipe sur le terrain est localisée en temps réel par le GPS, dans un souci de réactivité en cas d'intervention. Si Saint-Dié-des-Vosges n'est pas une ville marquée par l'insécurité, les incivilités y sont fréquentes. Ce que confirme le chef de la Police Municipale. J.J. [gallery type="rectangular" link="file" ids="195350,195348,195349,195347"]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.