Search
samedi 28 jan 2023
  • :
  • :

Réforme des retraites – « Rien ne justifie une réforme aussi brutale »

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Tractage_CGT_Réforme_Retraites (5)

Alors que la colère gronde aux 4 coins du pays, il n’y aura pas de manifestation demain jeudi à Saint-Dié-des-Vosges contre la réforme des retraites. Car la mobilisation syndicale se concentrera dans un premier temps à Epinal, avec un rassemblement à 14h sur la place Foch.

En amont de cette manifestation, qui fera écho à un mouvement intersyndical national, des membres des unions locales CGT de Saint-Dié-des-Vosges ont tracté ces mardi et mercredi, du temps de midi, pour interpeller les automobilistes sur cette réforme. Hier, les syndiqués ont tracté à Saint-Michel-sur-Meurthe, puis aujourd’hui à Sainte-Marguerite et zone Hellieule 2, sur un rond-point de l’avenue de la Liberté.

Sur le tract distribué, rédigé par la CGT mais aussi la CFDT, CFTC, FO, CFE-CGC, UNSA, Solidaires et FSU, on peut notamment y lire que « cette réforme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleurs et travailleuses, et plus particulièrement celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l’espérance de vie est inférieure au reste de la population, et celles et ceux dont la pénibilité des métiers n’est pas reconnue. […] Le système de retraites par répartition n’est pas en danger, rien ne justifie une réforme aussi brutale. […] Parce qu’elles représentent l’ensemble des travailleurs et des travailleuses, demandeurs et demandeuses d’emploi, et retraité.es, c’est la date syndicale du 19 janvier qui donne le départ d’une puissante mobilisation sur les retraites dans la durée. »

J.J.

Tractage_CGT_Réforme_Retraites (5)

Alors que la colère gronde aux 4 coins du pays, il n'y aura pas de manifestation demain jeudi à Saint-Dié-des-Vosges contre la réforme des retraites. Car la mobilisation syndicale se concentrera dans un premier temps à Epinal, avec un rassemblement à 14h sur la place Foch.

En amont de cette manifestation, qui fera écho à un mouvement intersyndical national, des membres des unions locales CGT de Saint-Dié-des-Vosges ont tracté ces mardi et mercredi, du temps de midi, pour interpeller les automobilistes sur cette réforme. Hier, les syndiqués ont tracté à Saint-Michel-sur-Meurthe, puis aujourd'hui à Sainte-Marguerite et zone Hellieule 2, sur un rond-point de l'avenue de la Liberté. Sur le tract distribué, rédigé par la CGT mais aussi la CFDT, CFTC, FO, CFE-CGC, UNSA, Solidaires et FSU, on peut notamment y lire que « cette réforme va frapper de plein fouet l'ensemble des travailleurs et travailleuses, et plus particulièrement celles et ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l'espérance de vie est inférieure au reste de la population, et celles et ceux dont la pénibilité des métiers n'est pas reconnue. […] Le système de retraites par répartition n'est pas en danger, rien ne justifie une réforme aussi brutale. […] Parce qu'elles représentent l'ensemble des travailleurs et des travailleuses, demandeurs et demandeuses d'emploi, et retraité.es, c'est la date syndicale du 19 janvier qui donne le départ d'une puissante mobilisation sur les retraites dans la durée. » J.J. [gallery type="rectangular" link="file" ids="195666,195664,195665"]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.